Jérémie Grandsenne

Des ombres côtoient des futurs, et toujours des bus passent, et toujours ils prennent ou posent des filles, tandis que d’autres bus attendent sur le parking, alignés au central de la société de transports, et varie discrètement la couleur des maisons, et la météo, et le temps qu’il fait dans nos cœurs, tandis que nous rentrons de la piscine ou que notre parent vient de mourir.

La Coexistence - 2016 - 740 pages - 15,20 €

jeremie-grandsenne-couv-la-coexistencejeremie-grandsenne-couv-la-coexistence